M.O.F.

M.O.F., qu’est ce que c’est ?

« Etre à la recherche constante du progrès et de la perfection »

 Meilleur Ouvrier de France (M.O.F.) est un titre décerné uniquement en France par catégorie de métiers dans un concours entre professionnels. Ce concours est organisé et reconnu en tant que titre certifié de niveau III (BAC+2) par le ministère du Travail. Le président de la République française est de la confrérie par son titre M.O.F. honoris causa.

Un des Meilleurs Ouvriers de France

Les épreuves de l’examen dénommé concours « Un des Meilleurs Ouvriers de France » conduisent à l’attribution d’un diplôme d’État délivré par le ministre de l’Éducation nationale. Ce diplôme atteste l’acquisition d’une haute qualification dans l’exercice d’une activité professionnelle dans le domaine artisanal, commercial, de service, industriel ou agricole.
Les réalisations présentées par le candidat dans le cadre de l’examen ont pour objet de vérifier qu’il maîtrise au plus haut point les techniques qu’implique leur exécution et qu’il possède les aptitudes pour les mener à bien.

Le candidat doit être en mesure de mettre en évidence ses facultés d’imagination, de créativité, de recherche et d’innovation dans tout ou partie des domaines scientifique, technique, économique, artistique.

Chaque sujet de l’examen, qu’il s’agisse d’un thème imposé ou d’un projet laissé partiellement ou totalement à l’initiative du candidat, comporte une ou plusieurs épreuves pratiques qui consistent en la réalisation d’une ou plusieurs œuvres, à partir d’un sujet imposé ou d’une ou plusieurs œuvres libres intégrant des contraintes techniques. Selon les classes ou options d’une même classe, il peut y avoir :

–   soit une épreuve théorique, technologique ou pratique, écrite ou orale ;
–   soit la réalisation d’un dossier ;
–   soit les deux.

 Les épreuves comportent deux degrés.

Les épreuves qualificatives qui comportent, selon les classes, soit des épreuves pratiques, soit une épreuve théorique ou technologique, écrite ou orale, soit la soutenance d’un dossier, soit la conjugaison de tout ou partie de ces types d’épreuves.

Les épreuves finales. Le candidat réalise une œuvre pouvant comporter, en tout ou partie :

–   une épreuve imposée qui, s’appuyant sur la tradition, fait intervenir des techniques nouvelles;
–   un projet « libre »;
–   une épreuve en loge, en atelier, en laboratoire, en cuisine ou sur site;
–   dans certaines spécialités, les candidats pourront être amenés à réaliser tout ou partie du sujet en public.

Les œuvres des lauréats des épreuves finales sont présentées à l’exposition nationale du travail qui suit l’examen.

Histoire

« Afin d’améliorer la formation professionnelle, de fortifier l’esprit coopératif, de développer le goût et l’attachement de l’ouvrier et de l’artisan à leur travail, de permettre à l’un et à l’autre d’affirmer leur personnalité, leur goût, leur esprit d’initiative et de progrès, et d’obtenir la juste récompense de leur effort, il est institué périodiquement par les ministères de l’Education, du Travail, de l’Industrie et de la Recherche, du Commerce et de l’Artisanat et avec le concours des chefs d’entreprise, une Exposition Nationale du travail ».

Pour connaître davantage l’histoire du Concours M.O.F, téléchargez le document suivant :  PDF à télécharger